Gecele Architecture

Nos Partenaires & GIE

Rechercher

Gecele Architecture

Pour un particulier, se lancer dans un projet de construction ou d’achat de terrain peut s’avérer casse-tête. Si la profession d’architecte est de notoriété publique, elle reste très souvent associée à des projets d’envergure menés par des communes, des institutionnels, des entreprises… Pourtant, pour n’importe quel projet, chacun peut faire appel à un architecte. Mais pour quels types de missions ?

Pour un achat de terrain

Un architecte peut réaliser une étude préliminaire du site. Il va recueillir les attentes du client, étudier les réglementations applicables au terrain et indiquer la faisabilité -ou non- du projet dans le budget alloué par le client. En marge de l’étude préliminaire, l’architecte pourra préparer un certificat d’urbanisme opérationnel à remettre en Mairie. Après une instruction de deux mois, la Mairie pourra confirmer que le projet respecte bien la réglementation d’urbanisme.

Pour une construction ou une extension 

Si le terrain est déjà acquis ou s’il s’agit d’une extension d’un bâtiment, l’architecte peut réaliser 3 types de missions : une « mission PC » (permis de construire), une « mission projet », ou une « mission complète ».

 
La mission PC inclut :

  • L’étude préliminaire.
  • L’avant-projet avec les plans, les coupes, les façades et le coût prévisionnel des travaux. Cette étape établit l’aménagement intérieur et l’aspect extérieur du bâtiment.
  • Le permis de construire, dans lequel l’architecte complète les plans d’avant-projet afin de justifier à la Mairie que le projet respecte les normes et réglementations. A cela, sont jointes les pièces administratives et les notices nécessaires au dépôt du permis.

La mission projet inclut :

  • La mission PC et les études de projet de conception général. 

L’architecte précise les plans, en représentant les éléments de structure, les équipements techniques, les évacuations et fluides, ainsi que les matériaux. Il ajoute les pièces écrites sous forme d’un CCTP (cahier des clauses techniques particulières), utilisé comme descriptif des travaux à réaliser. Il réalise également un coût prévisionnel des travaux par lot, et un calendrier prévisionnel des travaux. Ces documents permettent de demander des devis aux entreprises et de réaliser des plans d’exécution. 

La mission complète comprend : 

  • La mission PRO.

L’assistance pour la passation des marchés de travaux où l’architecte ajoute au dossier PRO, les règlements administratifs qui définissent les obligations contractuelles des entreprises prestataires. 

Avec ce DCE (dossier de consultation des entreprises), les entreprises peuvent répondre au marché de travaux et faire une offre. L’architecte analyse ensuite les offres et conseille sur le choix des entreprises en faisant la balance entre le prix et la qualité proposée. 

  • La mission VISA permet à l’architecte d’analyser les plans d’exécution de l’entreprise retenue et de vérifier qu’elle respecte bien les attentes et/ou les exigences du projet. 
  • La mission DET (direction de l’exécution des travaux) est l’étape où l’architecte gère le suivi des travaux. Il vérifie que les plans, la qualité de réalisation et les contrats sont respectés. Il s’assure également que les coûts et le planning sont conformes. 
  • La mission AOR (assistante aux opérations de réception) : l’architecte réceptionne les travaux et vérifie que tout a bien été réalisé comme prévu. Il établit des réserves si nécessaires et conseille le client sur les paiements à effectuer vers les entreprises.
  •  La mission DOE (dossier des ouvrages exécutés) : l’architecte réceptionne les plans des travaux réalisés par les entreprises et les notices d’entretien et de fonctionnement (climatisation, chauffage…).

Bien acheter, c’est savoir anticiper et se prémunir de risques. L’architecte est un expert qualifié dont la profession et les missions sont réglementées par l’Ordre des Architectes. Son engagement implique également un nombre de garanties pour le client telles : la parfaite conduction du projet, la garantie biennale (pour les éléments indépendants du gros œuvre), la garantie décennale dans le cadre des projets où il intervient en tant que maître d’œuvre. 

Autant de bonnes raisons pour ne pas hésiter à faire appel à lui.