Gecele Architecture

Nos Partenaires

Rechercher

Gecele Architecture

Le traditionnel défilé du 14 Juillet vient de mettre à l’honneur quelques 5 000 hommes et femmes des régiments militaires Français, une soixantaine d’avions, une trentaine d’hélicoptères, plus de 200 véhicules militaires motorisés… Retransmis chaque année sur les chaines de télévisions nationales et suivie par des millions de spectateurs, le défilé du 14 Juillet fait toujours l’objet de la plus grande attention : de son déroulement parfaitement minuté et synchronisé par le Ministère des Armées, à la sécurité mise en place pour la population, à la construction des infrastructures et des espaces pour accueillir les nombreuses personnalités politiques, les invités mais aussi le grand public… 

Depuis 5 ans, Gecele Architecture est le maître d’œuvre mandataire de cette cérémonie unique, organisée sur les Champs-Elysées. 

Comment avez-vous été amené à collaborer avec le Ministère des Armées ?

Sylvain Pasquier :« En 2014, nous avons répondu à un appel d’offres ouvert pour l’OPPIC (Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture). L’objet était une mission de maîtrise d’œuvre pour les cérémonies nationales du 14 juillet 2015, 2016, 2017 et 2018 entre les Champs-Elysées et la place de la Concorde (75008). Elle portait sur l’étude et le suivi de la mise en place des installations nécessaires à l’accueil des invités de la cérémonie, notamment les tribunes, le mobilier, les habillages, l’électricité, la charpente-métallique, la gestion du gardiennage du chantier, l’accueil des invités. Au total, des tribunes pour 19 200 places sont montées chaque année. La mission comprenait également l’ordonnancement, le pilotage et la coordination de l’opération. Nous avons été retenus comme maître d’œuvre mandataire d’un groupement aux côtés de Delta Partners, GEC Ingénierie et Casso & Associés. 

Pour cette année, un nouvel avis de marché a été publié par la DPMA en 2018 (Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives) qui a repris le projet. Nous avons été retenus avec le même groupement. 

Quel est votre rôle au sein de l’organisation de la cérémonie du 14 Juillet ?

S. P. :Nous intervenons comme maître d’œuvre et non comme architecte puisqu’il n’y a pas de conception. La structure métallique avec la toile Tricolore a été réalisée par Marie-Christine Dorner en 1990. Nous gérons une équipe constituée d’un bureau d’études techniques (BET) fluides et structure, d’un BET accessibilité et sécurité incendie, d’un économiste et d’un OPC Lean.

Quel est votre rôle pendant, et après, la cérémonie ?

S. P. :Le jour de la cérémonie, nous gérons la société chargée d’accueillir le public et nous vérifions que tout se passe bien. La fluidité des entrées est un élément essentiel pour la sécurité. Nous sommes également présents auprès les entreprises prestataires pour mettre en place les besoins de dernière minute ou pour régler les éventuels problèmes techniques ou humains durant la cérémonie. Parallèlement, nous informons si nécessaire les services de la préfecture de police sur les dispositifs installés. 


En quoi vos missions sont-elles communes à celles de vos projets d’architecture ?

S. P. :Nous avons travaillé sur beaucoup de projets ouverts au public et sur des installations de tribunes comme celles des hippodromes de Chantilly ou de Pontchâteau. Les échafaudages installés sur des projets de monuments historiques, comme ceux de l’église Saint André (Reims) avec un clocher de 88m de haut, nous ont également permis de nous familiariser avec les installations métalliques éphémères. L’équipe constituée pour cette cérémonie a aussi déjà prouvé ses compétences comme la gestion de 25 000 personnes par Casso & Associés ou la gestion d’un planning restreint et complexe avec seulement 3 semaines de montage effectué par Delta Partners.


L’événementiel représente-t-il un secteur de développement pour votre profession ?

S. P. : Dans le cas de la cérémonie du 14 Juillet, le site, la complexité, la nécessité de faire appel à plusieurs entreprises, le montage de la structure métallo-textile, le budget, le MOA public… impliquent la mise en place d’une équipe pour la maîtrise d’œuvre. A mon sens, des événements de cette envergure nécessitent l’intervention d’architectes, qui peuvent aussi être précieux dans l’organisation de manifestations à plus petite échelle. »

Télématin 11 Juillet 2019 – Tendances – Le design à la tribune présidentielle